Bio (FRANÇAIS)

© Justin Desforges


Alex Lefaivre est un bassiste, compositeur et enseignant basé à Montréal, dont les compétences musicales et le talent polyvalent ont conquis à la fois le public et les critiques. Il a co-fondé le Parc X Trio, un groupe de jazz qui a remporté le Grand Prix de Jazz TD au Festival de Jazz de Montréal en 2010 et a produit sept albums. Il est également membre fondateur de Multiple Chord Music (MCM), un label de jazz qui a publié plus de soixante enregistrements d’artistes locaux, dont certains des musiciens les plus innovants et créatifs de Montréal.

En plus de son travail en groupe, Alex a sorti deux albums avec le Alex Lefaivre Quartet, YUL (2018) et Naufragés (2021). Leur son s’inspire de la tradition du jazz, mélangeant des compositions originales avec des reprises qui reflètent l’esthétique contemporaine et le ton viscéral d’Alex. Avec un style cinématographique entrelacé d’une touche métropolitaine, les deux albums ont été salués par la critique pour leur vision musicale mature et cohérente.

L’énergie créative d’Alex s’étend au-delà du jazz vers le monde de la composition musicale pour les médias. Il a composé la musique pour divers projets, dont Maria (2021), un long métrage de Mariana Mazza, et le thème d’ouverture du spectacle à succès de Rosalie Vaillancourt, Complètement Lycé (2021/22), sur Crave. Ses compositions captent l’essence des histoires qu’elles accompagnent et mettent en valeur son talent pour créer de la musique qui résonne auprès du public.

Quand il ne compose ni ne se produit, Alex est conseiller technopédagogique et instructeur à l’École de musique Vincent-d’Indy, à Montréal. Il a collaboré avec de nombreux artistes locaux, dont Michelle Sweeney, Joel Miller, Aliocha, Klo Pelgag et Kalmunity, et a co-écrit avec Sonia Johnson. Avec son approche innovante du jazz et sa capacité à créer de la musique à la fois contemporaine et intemporelle, Alex Lefaivre est une étoile montante de l’industrie musicale qui ne manquera pas de laisser une impression durable sur tous ceux qui écoutent son travail.

Détails sur le nouvel album

Naufragés, le nouvel album à paraître le 27 août prochain est bien enraciné dans le jazz et présentera un mélange de cinq pièces originales et trois reprises qui reflètent bien l’esthétique contemporaine et le ton viscéral du compositeur. Après plusieurs reports de l’enregistrement à cause de la situation sanitaire, ce fut finalement le grand dénouement au Studio Madame Wood le 5 avril 2021. Enregistré en 2 parties très spontanées, on ressent à l’écoute, une urgence de vivre et le bonheur d’Alex de se retrouver en compagnie d’Erik Hove, saxophone alto, Nicolas Ferron, guitare électrique et Alain Bourgeois, batterie. Simon L’Espérance a capté ces moments de retrouvailles heureuses et a également mixé l’album dont le matriçage a été fait par Alex lui-même.

Naufragés est écrit dans un style jazz contemporain très éclectique avec des échos cinématographiques qui révèlent des parcelles de punk, de disco, des ambiances de film noir et même du reggae. Cela donne un petit côté tranchant qui oscille entre le brut et le raffinement et avec beaucoup d’ouverture et de place laissée aux musiciens collaborateurs.

On y retrouve trois reprises; Time of the Barracudas (Miles Davis, Gil Evans), une pièce modale un peu obscure, Immigrant Song de Led Zeppelin, énergie pure du rock & roll et la chanson thème de Passe-Partout de Pierre F. Brault, en version jazz, et oui ! 

La couverture de la pochette est une œuvre de Les Microcosmes, alter-ego de la comédienne Daphnée Côté-Hallé. Suite à sa rencontre dans une web-série Alex est tombé amoureux de ses collages, à sa suggestion, il a choisi le titre Naufragés, qui représentait parfaitement l’état de longue flottaison suivi d’un retour à la terre ressenti avec ses musiciens en enregistrant le projet.