Bio (FRANÇAIS)

© Justin Desforges

Alex Lefaivre est un bassiste, compositeur et pédagogue vivant à Montréal. Membre fondateur du Parc X Trio, ils ont remporté le Grand Prix de jazz TD au Festival de Jazz de Montréal (2010) et produit sept enregistrements. Il a aussi fondé Multiple Chord Music (MCM), label de jazz québécois avec une cinquantaine de sorties d’albums indépendants depuis 2011 avec notamment des artistes tels que Gentiane MG & Frank Lozano, Benjamin Deschamps, Rachel Therrien, Rémi-Jean LeBlanc, Joel Miller, François Jalbert & Jérôme Beaulieu.

Comme artiste solo, il nous a offert YUL (2018) un voyage cinématographique à travers la ville de Montréal, où l’atmosphère rêveuse des chaudes nuits d’été se mélange à l’attitude explosive de la métropole. On dit de ce disque, très bien accueilli par la critique, qu’il est un heureux mariage de modernité et de tradition, déployant une vision musicale mûre et cohésive, porté par un quartet ayant une variété d’approches et une énergie musicale enlevante. 

Alex est également une étoile montante en tant que compositeur de musique à l’image, entre autres dans le milieu de l’humour québécois. Il a agrémenté de musique le long-métrage Maria de Mariana Mazza (première à Fantasia le 4 août prochain), les web séries Rosalie: La Comédie Musicale et Complètement Lycée de Rosalie Vaillancourt, Le Killing saison 1 & 2.

Présentement chargé de cours au collégial et conseiller techno-pédagogique pour l’École de musique Vincent-d’Indy à Montréal, il a aussi enregistré ou partagé la scène avec des artistes tels que Michelle Sweeney, Joel Miller, Aliocha, Klo Pelgag, Kalmunity et composé en collaboration avec d’autres artistes, tel que Sonia Johnson.

Il présentera le 27 août prochain, sa nouvelle création intitulée Naufragés, enregistrée après plusieurs mois d’attente en compagnie d’Erik Hove, saxophone alto, Nicolas Ferron, guitare électrique et Alain Bourgeois, batterie.

Détails sur le nouvel album

Naufragés, le nouvel album à paraître le 27 août prochain est bien enraciné dans le jazz et présentera un mélange de cinq pièces originales et trois reprises qui reflètent bien l’esthétique contemporaine et le ton viscéral du compositeur. Après plusieurs reports de l’enregistrement à cause de la situation sanitaire, ce fut finalement le grand dénouement au Studio Madame Wood le 5 avril 2021. Enregistré en 2 parties très spontanées, on ressent à l’écoute, une urgence de vivre et le bonheur d’Alex de se retrouver en compagnie d’Erik Hove, saxophone alto, Nicolas Ferron, guitare électrique et Alain Bourgeois, batterie. Simon L’Espérance a capté ces moments de retrouvailles heureuses et a également mixé l’album dont le matriçage a été fait par Alex lui-même.

Naufragés est écrit dans un style jazz contemporain très éclectique avec des échos cinématographiques qui révèlent des parcelles de punk, de disco, des ambiances de film noir et même du reggae. Cela donne un petit côté tranchant qui oscille entre le brut et le raffinement et avec beaucoup d’ouverture et de place laissée aux musiciens collaborateurs.

On y retrouve trois reprises; Time of the Barracudas (Miles Davis, Gil Evans), une pièce modale un peu obscure, Immigrant Song de Led Zeppelin, énergie pure du rock & roll et la chanson thème de Passe-Partout de Pierre F. Brault, en version jazz, et oui ! 

La couverture de la pochette est une œuvre de Les Microcosmes, alter-ego de la comédienne Daphnée Côté-Hallé. Suite à sa rencontre dans une web-série Alex est tombé amoureux de ses collages, à sa suggestion, il a choisi le titre Naufragés, qui représentait parfaitement l’état de longue flottaison suivi d’un retour à la terre ressenti avec ses musiciens en enregistrant le projet.